La réalité des dérives sectaires dans les Églises

À l’intérieur même de l’Église catholique et des autres dénominations chrétiennes, il peut exister des situations difficiles, certaines cachées, d’autres publiques.

C’est ainsi que plusieurs communautés religieuses, à travers leur vie communautaire, ou la vie de leurs fondateurs (ou les deux à la fois), peuvent manifester des dérives sectaires et des signes de manipulation.

Certes, toutes les Communautés sans exception ont leur crise de croissance. Certaines sont plus graves que d’autres, et nécessitent des rectifications de trajectoires. La presse et des sites internet spécialisés s’en font l’écho régulièrement (les Légionnaires du Christ, l’Opus Dei, la Congrégation Saint Jean, la Communauté des Béatitudes, etc). Il suffit d’être attentif et de faire les recherches afférentes. La liste est malheureusement longue…

Dans ces situations problématiques, malgré les dénégations de personnes membres (ou proches) de ces Communautés, pouvant crier aux dénonciations calomnieuses, l’Église catholique peut mettre en place des enquêtes canoniques et, si des problèmes sont avérés, elle peut nommer des émissaires particuliers chargés, en principe, de redresser les situations faussées et d’aider les victimes.

Nous souscrivons à la remarque de J. Lennon (août 2015) : parfois, le travail de redressement ressemble à un ravalement canonique de façade et n’aborde pas (du moins publiquement) les vraies questions posées par les dérives. Ce travail de discernement, d’ajustement, de recadrage, est loin d’être terminé…

« Après avoir passé trente ans à accompagner des victimes de la Légion du Christ et du Regnum Christi, je vois toujours aussi clairement les dégâts causés, à travers ses différentes œuvres, par le père Maciel. En effet, il ne s’agit pas seulement d’abus sexuels, mais de différentes sortes d’abus : manque de soins, maladies psychologiques, perversion des consciences, dépressions, suicides, perte de confiance envers l’Église, perte de la foi en Dieu, escroqueries financières des adeptes, de leurs familles et d’adultes en situation de vulnérabilité, mises en quarantaine, calomnies, ostracisme, menaces et poursuites judiciaires contre ceux qui refusent de se soumettre… »

Certains aspects pastoraux ordinaires de la vie des diocèses ou des paroisses peuvent être affectés par ces mêmes problèmes…

Ils sont repérables aux climats malsains où abondent non-dits, faux-semblants, manipulations, mensonges, double langage, coups tordus, suspicions, délation, jalousies… Climats malsains engendrés par des personnes malsaines.

Personne ne devraient pas accepter de baigner dans ces climats malsains.

La « culture du silence » a plus d’effets désastreux à long terme que l’acceptation de regarder objectivement les déviances.

Pour aller plus loin

Le difficile combat contre les dérives sectaires dans l’Église : entretien d’Yves Hamant à Ouest France en 2016 http://religions.blogs.ouest-france.fr/archive/2016/05/27/des-derives-16261.html?c

Deux sites importants  

www.avref.fr

www.lenversdudecor.org

"La vérité fait moins moins mal que le mensonge"